Trinidad

Nous sommes arrivés à Trinidad en milieu d’après-midi, le temps pour nous de déposer nos affaires dans la casa puis de partir à la découverte de cette ville haute en couleurs. En effet, les maisons peuvent être roses, bleues, vertes, jaunes… Et il y a beaucoup de bâtiments coloniaux.

Pour changer des repas “made in casa”, nous avons décidé de nous trouver un bon petit restaurant. Après quelques repérages et surtout après avoir évité tous les jineteros (problème récurrent dans les grandes villes cubaines), nous avons trouvé un très joli restaurant, au service impeccable, avec un groupe de salsa pour assurer l’animation et dont la carte faisait saliver… Mais malheureusement le repas n’a pas été à la hauteur de nos espérances. Je crains que les pauvres français que nous sommes ne trouveront jamais un pays satisfaisant sur le plan culinaire.

Le lendemain matin, nous avons de nouveau visité le centre de Trinidad, et Franck a été convié à jouer des maracas avec un groupe de musiciens (apparemment il n’a pas la salsa dans la peau…)

puis nous nous sommes rendus à Playa Ancón, à quelques kilomètres de la ville. Là, nous avons pu bénéficier d’un excellent spot de snorkeling : poissons en tous genres, corail, mer plutôt chaude… Tous les ingrédients réunis pour une après-midi très agréable.

En fin de journée, nous sommes montés au point culminant de la ville, au niveau de l’antenne (radio, TV, téléphone) pour admirer le coucher de soleil. Étant donné le ciel chargé, nous n’avons jamais vu le soleil se coucher mais nous avons sympathisé avec le gardien de l’antenne qui nous a invité à monter sur le toit du bâtiment. La vue à 360° était magnifique ! Et le gardien est resté plus d’une heure avec nous pour nous expliquer toute l’histoire de la région. C’était vraiment un super moment.

Nous avons ensuite rebroussé chemin et sommes rentrés à la casa, enfin plus précisément à la casa du papa de notre hôte située juste en face de là où nous dormions, où nous attendait un excellent dîner avec en dessert: un gâteau d’anniversaire tout plein de crème !! Même à Cuba, il faut fêter ses 37 ans comme il se doit !

Le lendemain nous avons repris la route pour découvrir une autre partie du parc Topes de Collantes.

Leave a Reply

%d bloggers like this: