Port Stephens

Qui a dit que les décors des cartes postales n’existaient pas ? Port Stephens nous a prouvé le contraire !

A notre arrivée, en milieu d’après-midi, nous avons longé la mer jusqu’au bout de la baie puis sommes revenus par les dunes situées en arrière de la plage. En chemin, nous avons croisé un couple de pêcheurs et au moment de notre passage, l’homme semblait tenir une grosse prise : il s’agissait d’un petit requin qui ressemblait à une raie (les experts en plongée sauront certainement de quoi il s’agit). Le soir, nous avons diné sous un magnifique ciel étoilé, ce qui est assez fréquent en Australie. Le lendemain, après un petit contretemps  pour cause de batterie à plat car Franck avait (encore) oublié d’éteindre les phares de la voiture, nous attaquons un court trek (mais qui monte…) pour découvrir toute la baie de Port Stephens vue de haut.

La voilà la fameuse carte postale !

Leave a Reply

%d bloggers like this: