Playa Girón

De retour de Cayo Levisa, nous avions pour nouvelle destination Playa Girón. L’éternelle question se posa: allez vite via la “autopista” ou profiter de plus beaux paysages mais subir les routes remplies de nids de poule ? Après avoir discuté avec des locaux, nous avons décidé de couper la poire en deux en empruntant d’abord une jolie route montagneuse passant par la petite ville de Soroa puis de rejoindre la autopista pour ne pas arriver trop tard à Playa Girón. Mais attention, la autopista cubaine n’a rien à voir avec notre autoroute, on y croise des charrettes tirées par des chevaux, des bœufs, des vélos à contresens, des auto-stoppeurs, des voitures qui font demi-tour sur le terre-plein central…

Sur les coups des 15h, la faim se faisant sentir, nous avons décidé de faire escale dans un restaurant de Boca de Guama. À l’entrée du parking, un cubain nous a interpellé pour nous convaincre de venir dans son “paladar” (restaurant privé, souvent chez l’habitant) plutôt que dans le restaurant hautement touristique que nous ciblions initialement. Et après avoir consulté la carte, en français, du restaurant touristique en question, nous avons décidé de nous laisser convaincre. Nous avons donc pris l’homme dans notre voiture et sommes allés chez lui profiter d’une cuisine familiale.

Nous avions presque atteint Playa Girón aux alentours de 16h30, le temps pour Franck de faire un petit plongeon dans la cueva de los Peces, une faille tectonique de 70m de profondeur, de profiter du coucher de soleil puis de nous rendre chez Luis, la meilleure casa de la ville selon les dires du Lonely Planet.

Le lendemain matin, nous nous sommes rendus à Punta Perdiz, une zone corallienne où nous avons enfin pu étrenner nos kits de snorkeling. Nous avons ainsi decouvert la faune aquatique cubaine. Ensuite nous avons cherché un autre spot de snorkeling que Franck avait récupéré sur internet, les seules indiquations étant un kilométrage approximatif et une image Google earth. Et nous l’avons trouvé ! Mais la plongée s’est avérée très décevante.

Et nous avons repris la route en direction de Cienfuegos…

 

One thought on “Playa Girón

  1. Pingback: Remedios |  Walk Around The World

Leave a Reply

%d bloggers like this: