Oodnadatta et Dalhousie Springs

La ville d’Oodnadatta se situe au bout de l’Oodnadatta Track. Son principal attrait est la célèbre Pink Roadhouse (Relais-routier). En effet, les gérants de cet établissement se sont fait une réputation dans tout l’outback en installant des panneaux informatifs (enfin plutôt des couvercles de barils) au niveau de chaque point d’intérêt à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde. D’autre part, nos amis de Gammon Ranges nous avaient fortement conseillé de goûter le Pink Burger, le seul souci c’est que nous avons atteint la ville à 10h du matin… Nous n’avons eu aucun mal à repérer le bâtiment puisque tout y est rose : façade, pompes à essence, voiture, poubelles… et même le panneau « For sale » (A vendre). Une fois à l’intérieur, nous décidons malgré l’heure matinale de se partager le fameux hamburger, sans regret ! Pendant que nous « déjeunions », le patron est venu échanger quelques mots avec nous car en tant qu’expert off road, il se fait un principe de conseiller chaque voyageur de passage sur la bonne pression des pneus en fonction des routes et du véhicule.

Le ventre bien plein nous avons alors pris direction des Dalhousie Springs. Alternant entre routes rocailleuses, routes en taule ondulée et routes sablonneuses nous rappelant que le désert de Simpson n’était plus très loin, nous approchions des sources d’eau chaude. Quelques kilomètres avant l’arrivée, nous avons croisé une jeune fille qui semblait avoir à peine 16 ans à bord d’un énorme engin, en train de refaire route. Vu sa maîtrise du véhicule, elle devait faire ça depuis ses 4 ans…

Une fois à Dalhousie, nous avons passé les maillots de bain et hop à l’eau ! Enfin « hop » veut plutôt dire étape par étape (surtout pour Franck) car 36° c’est chaud surtout quand l’air est à peu près à la même température. Le bassin naturel était vraiment beau et quel bonheur de semer les mouches une fois dans l’eau ! Et rien que pour ça, nous étions prêts à rester un peu plus longtemps bien au chaud. Et puis il y avait la douche froide à la sortie pour compenser.

Nous avons repris un petit bain le lendemain matin avant de reprendre la route.

 

[nggallery id=81]

Leave a Reply

%d bloggers like this: