Launceston – Tamar Valley

Launceston est la 2e plus grande ville de Tasmanie après Hobart. A notre arrivée, il nous a bien évidemment fallu trouver un endroit où passer la nuit. Pour cela, j’ai utilisé ma technique habituelle qui consiste à chercher sur le GPS les « public toilets ». J’ai alors repéré un endroit aux abords d’un parc qui semblait tout à fait convenir mais au fur et à mesure que l’on roulait dans cette direction, nous nous rendions compte que nous suivions les panneaux de la « Cataract Gorge », haut lieu touristique que nous pensions visiter le lendemain. Et comme on se doutait, nous nous sommes retrouvés sur le parking des gorges au milieu des bus de tourisme. Après un rapide « tour du propriétaire », nous nous rendons compte qu’il y a un parc immense, une piscine, des barbecues et… des douches chaudes ! Nous choisissons donc de tenter d’y passer la nuit. Lors de notre petit tour, nous avons oublié de regarder à l’entrée du parking : il y était indiqué que les barrières (que nous n’avions pas vues) étaient fermées tous les soirs à 22h. Alors évidemment, on s’est fait virer à 22h et on s’est donc installés… 10 mètres plus loin !

Le lendemain matin, nous sommes bien évidemment allés visiter ces fameuses Cataract Gorge. Le télésiège : pas pour nous ! Nous avons fait tout le tour de ces falaises de basalte à pieds pour profiter pleinement du panorama qu’elles offraient.

Durant l’après-midi, nous avons découvert le centre-ville, qui semblait avoir été abandonné par ses habitants, mais cela n’a rien d’étonnant car nous étions un samedi (et le jour de la Saint Patrick). Et que fait un australien le week end ? Eh bien il court ou il fait du vélo ou il promène son chien ou il fait un tour en bateau… mais en tout cas, il ne fait pas du shopping en ville ! Et pour ceux qui ne peuvent pas partir en week end, la ville a mis à disposition du matériel de sport (rameur, vélo, altères…) que nous avons tous essayé. Nous sommes également allés dans un jardin botanique où il y a avait une réserve de macaques du Japon.

Ensuite nous avons entamé la route de la Tamar Valley, qui longe le détroit de Bass et avons atteint Beauty Point le lendemain. La route offre de beaux paysages de vergers, de forêts, de pâturages et de vignobles. A Beauty Point, nous sommes allés au Seahorse World, l’un des plus grands centre d’élevage d’hippocampes. Le prix d’entrée était démesuré, la visite soi-disant guidée sans réel intérêt mais étant donné que c’était la première fois que nous voyions un hippocampe de près, nous avons tout de même était émerveillés par cet animal si étrange.

Nous avons ensuite pris la direction de Devonport pour embarquer sur le Spirit of Tasmania II et rejoindre l’Australie.

Leave a Reply

%d bloggers like this: