Hobart

Après avoir fait escale dans la « Valley of the Giants » pour observer des arbres pouvant mesurer jusqu’à 86m, nous sommes arrivés à Hobart. La capitale de la Tasmanie n’a que peu d’intérêt touristique si ce n’est quelques bâtiments d’architecture georgienne en pierre de grès. Par chance (légèrement provoquée) nous étions dans la ville pour le célèbre marché de Salamanca du samedi matin mais très peu de stands étaient destinés à la « vraie » population, pour la majorité il s’agissait de vendeurs de boomerang (avec retour garanti si on l’envoie correctement) ou de peluches de diables de Tasmanie… Mais tout cela n’empêche pas la ville d’être très sympathique et ses habitants toujours à jogger dès 7h du matin.

L’après-midi, nous nous sommes rendus au mont Wellington, à quelques kilomètres de Hobart. Le temps nous étant un peu compté en Tasmanie (et un peu par flemme), nous avons atteint le sommet en voiture. L’absence d’effort n’a pas pour autant minimiser la beauté de la vue, on a pu observer la région dans un périmètre allant jusqu’à 30km !

Leave a Reply

%d bloggers like this: