Great Ocean Road

L’une des plus célèbres routes d’Australie longe la côte depuis Torquay jusqu’à Warrnambool. Elle s’appelle la Great Ocean Road mais on la surnomme également « The Great Bitumen Sea Snake » (le grand serpent de mer en bitume). Nous l’avons rejoint à Apollo Bay pour nous rendre ensuite à Cape Otway. En route, nous avons croisé de nombreux koalas dont l’un s’était égaré au milieu de la route. Nous nous sommes arrêtés comme plusieurs autres touristes, ne sachant pas trop quoi faire pour lui épargner une mort s’annonçant proche. En effet, en Australie, les voitures sont un vrai fléau pour les animaux sauvages. Après réflexion, nous décidons de le porter avec précaution pour le déposer sur le bas-côté à proximité des arbres, il n’a pas bronché et s’en est allé vers une vie plus longue…

Nous avons profité de Cape Otway pour faire quelques marches le long de la côte mais également quelques routes 4X4 hors des sentiers battus qui nous ont, à 3 reprises, menées… nulle part ! Merci GPS !

Ce qu’il faut savoir avec la Great Ocean Road, c’est qu’elle longe la côte mais ce que l’on oublie souvent de dire c’est qu’elle n’est pas juste au bord de la côte donc on ne voit jamais l’océan si ce n’est aux différents points de vue prévus à cet effet. Alors quitte à ne pas voir l’océan, nous avons décidé de ne pas emprunter cette route bitumée mais plutôt la Old Ocean Road, une route en gravier plus « authentique ». Du coup, nous avons traversé des paysages très… ruraux : champs, vaches, moutons… vraiment sympa cette route de l’océan !

Nous nous sommes bien sûr rendus aux différents points de vue pour observer les formations rocheuses victimes de l’érosion depuis des millions d’années. Chacune étant à un stade plus ou moins avancé. Il y a la Loch Ard Gorge, L’Arch, le London Bridge mais surtout les célèbres 12 Apostles (12 Apôtres) où nous avons pu observer un splendide coucher de soleil.

Nous avons continué notre route vers Cape Bridgewater d’où nous avons pu observer des otaries, chercher des baleines (en vain) et découvrir une forêt pétrifiée de sable. Et une fois de plus, nous avons constaté comme il était difficile d’être écolier en Australie… Au programme de la journée : jeux de ballon sur la plage, surf, excursion en bateau pour voir les baleines et les otaries… Et pendant ce temps-là, les petits français vont visiter le château de Versailles ! Allez, c’est bien l’histoire aussi…

 

Leave a Reply

%d bloggers like this: