Grampians

Les Grampians constituent l’un des passages incontournables dans l’état du Victoria. Il s’agit de montagnes riches par leur faune et leur flore dans lesquelles on peut effectuer diverses randonnées, s’adonner à l’escalade ou observer des peintures aborigènes.

Notre premier réveil dans les Grampians s’est effectué aux premières lueurs du soleil. Comme nous étions installés au niveau d’un point de vue sur toute la région, le spectacle était splendide.

Nous avons ensuite fait le trek que tout le monde fait pour accéder au Pinnacles Lookout. Le chemin, sans difficulté nous a d’abord fait traverser un canyon, puis « escalader » quelques rochers pour déboucher sur les hauteurs de la montagne et nous offrir un magnifique panorama sur ces formations rocheuses si particulières. Là où les choses se sont compliquées, c’est au niveau du retour. Nous étions censés reprendre le même chemin qu’à l’aller mais il semblerait que nous ayons un peu confondu les flèches oranges et les flèches jaunes, du coup nous nous sommes retrouvés à plusieurs kilomètres de là où nous étions partis et surtout de là où la voiture était garée. Nous avons donc expérimenté l’auto-stop en Australie… Après environ ¾ d’heure d’attente, un jeune couple (elle, australienne et lui, néo-zélandais) a accepté de nous ramener à Obi, ouf ! Nous avons donc pu reprendre la route à la découverte de la région et en particulier des McKenzie Falls (célèbres chutes d’eau mais finalement pas très impressionnantes). Nous avons fini la journée par un trail 4X4 (un peu par hasard) avec des énormes bosses et Obi s’est montré à la hauteur !

Le lendemain nous sommes allés voir des peintures aborigènes datant de plusieurs milliers d’années puis nous avons fait un court trek de 2h aller-retour sur la Hollow Mountain. Quelques rochers à escalader pour arriver à une grotte et à un point de vue (encore un) sur les montagnes environnantes. Sur le chemin du retour, nous avons rencontrez un couple d’australiens qui s’étaient arrêtés pour observer au loin un cours d’EPS c’est-à-dire un groupe de jeunes en train d’escalader une falaise d’une cinquantaine de mètres ! Nous nous posons toujours la question si les jeunes de ca pays apprennent autre chose que tous les sports existants… Nous avons donc commencé à discuter un peu avec ce couple de soixantenaires qui connaissaient les différents coins de l’Australie mieux que personne puisqu’ils en avaient déjà fait plusieurs fois le tour et qu’ils étaient, à ce moment, à la recherche de leur future ville d’habitation. Ils nous ont donc donné plein de conseils de lieux à visiter ou de routes à prendre et entre autre, ils nous ont fortement incités à repartir vers la côte pour prendre la direction d’Adélaïde. Après réflexion, nous avons décidé de suivre leur conseil : en route pour la Limestone Coast !

Leave a Reply

%d bloggers like this: