F210

Thórsmörk étant derrière nous, nous souhaitons maintenant nous rendre au volcan Laki mais plutôt que de revenir sur nos pas et d’emprunter la route 1, nous préférons suivre les pistes F261 puis F210 qui passent à proximité du glacier Myrdalsjökull et traversent un sandur, un désert de sable noir.

Nous planterons même la tente au milieu de cette étendue noire entourée par le glacier étincelant et des montagnes au vert étrangement éclatant.

Comme c’est souvent le cas sur les pistes islandaises, nous sommes confrontés à des traversées de rivières. La plupart se déroulent sans accrocs mais l’une d’entre elles est particulièrement large et il nous est impossible d’estimer sa profondeur sur toute la distance. Ne souhaitant pas prendre de risques inconsidérés, Franck enfile un short et se lance dans la traversée à pied. L’eau de la rivière provient du glacier, elle ne doit pas dépasser les 4°C. Il revient, il ne sent plus ses pieds mais il est à peu près rassuré concernant le franchissement en voiture. Nous nous lançons. Malgré une petite difficulté (attendue) sur la fin, Suzette nous mène à l’autre rive. Pour nous remettre de nos émotions, nous décidons de faire une pause et en profitons pour faire un peu de lessive dans le cours d’eau (avec un produit biodégradable bien sûr).

 

Au cours du trajet, nous nous arrêtons à une cascade, l’occasion d’échanger quelques mots avec un français chargé d’organiser des expéditions 4×4 dans plusieurs pays du monde, lors desquelles chacun se déplace avec son propre véhicule.

Leave a Reply

%d bloggers like this: