De Kalbarri à Lesueur National Park

Selon notre habitude, plutôt que d’emprunter la highway, nous avons choisi de suivre une scenic road pour descendre plus au sud. Peu courant en Australie, nous sommes passés au milieu de champs peuplés de moutons. Serions-nous déjà revenus en France ? Ah non ! Un peu plus loin sur la route, le Pink Lake (Lac Rose) nous rappelle que nous sommes bien en Australie où la nature se permet toutes les excentricités.

En arrivant à Geraldton, une « vraie » ville, nous nous sommes offert un petit diner au restaurant mais attention, pas un restaurant où l’on peut s’assoir et attendre que l’on nous serve… Dans ce pays, la plupart des restaurants de moyenne catégorie fonctionnent autrement : en arrivant, il faut d’abord se rendre au comptoir pour commander puis payer immédiatement. Ensuite, un serveur vous remet un numéro et vous pouvez aller vous installer à votre table et attendre votre plat. On est loin du service à la française mais cette façon de faire a le mérite d’être efficace.

Le lendemain, nous nous sommes promenés en ville et sommes allés voir une exposition de photos amateurs. Il s’agissait des gagnants d’un concours et honnêtement, certaines n’avaient rien à envier aux photos professionnelles.

A la sortie de la ville, nous nous sommes arrêtés voir des dunes de sable où 3 australiens s’amusaient follement à bord de leurs quads… de grands enfants !

Nous avons passé la nuit à Port Denison. Voulant éviter les Rangers, nous avons trouvé LA planque idéale : la plage ! En plus d’être loin des regards malveillants, le cadre était idyllique mais… quelque chose nous préoccupait : la mer était proche, un peu trop proche pour que nous dormions l’esprit tranquille… Nous avons vérifié sur internet et la marée devait monter de 50 cm. Nous avons donc pris la sage décision de migrer vers une zone plus sécurisée (le niveau de la mer le lendemain matin nous a confirmé que nous avions fait le bon choix) et avons finalement passé la nuit derrière le bâtiment du Life Saving Club (Local des sauveteurs). Nous pensions être bien cachés mais une fois le jour levé, nous nous sommes rendu compte que ce n’était pas du tout le cas. Heureusement qu’en nous levant de bonne heure, nous avons eu le temps de déplacer la voiture sur le parking d’à côté et avons ainsi pu faire un grand sourire au Ranger qui est passé faire sa tournée quelques minutes plus tard.

Après avoir récupéré un grand nombre d’informations au centre d’information de Leeman  (la dame n’ayant pas vu de touristes dans sa petite ville depuis bien longtemps, elle nous a remis des documentations sur les activités à 500 km à la ronde), nous sommes parti à la découverte de la Stockyard Gully Cave, une grotte de 300m de long à traverser dans le noir total. Sensations garanties ! Nous avions quand même pris des lampes et avons ainsi pu apercevoir une chouette.

Nous avons ensuite repris la route en direction du Lesueur National Park.

Leave a Reply

%d bloggers like this: