Cradle Mountain et Lake Saint Clair

Pour commencer notre périple en Tasmanie, quoi de mieux que des bons treks en montagne ?

Pour décrire la Cradle Valley en quelques chiffres, c’est apparemment 7 jours de pluie sur 10, le temps reste couvert 8 jours sur 10 et le soleil ne fait son apparition qu’1 jour sur 10, et il neige 54 jours par an. Tout un programme ! Et bien il semblerait que nous avons une bonne étoile, les 4 jours que nous y avons passé étaient ensoleillés !

Le premier jour, comme nous sommes arrivés dans l’après-midi, nous avons opté pour une petite promenade de santé qui contournait le lac Dove et puis en chemin, nous avons croisé un panneau indiquant le lac Wilks. Allez, on peut bien se permettre un petit détour…. Puis un autre… Au final, une marche de 5h avec beaucoup de montées mais qui dit montées dit très beaux points de vue sur la vallée et ses différents lacs !

Le lendemain, nous entreprenons la conquête du fameux sommet du mont Cradle avec beaucoup d’incertitudes. Les rangers nous expliquent que le temps peut être très changeant durant l’ascension et que si les conditions deviennent trop difficiles, il faut faire marche arrière. Pas très rassurant…

Nous avons effectivement eu un peu de vent et quelques courtes averses durant la première partie du trek mais une fois arrivés à la partie « critique » à savoir l’ascension d’énormes rochers pendant près d’1h30 (et presqu’autant pour redescendre), le temps était en notre faveur et heureusement car sinon nous ne serions surement jamais allés jusqu’au bout. La suite était sans grande difficulté mais nous avons fini la journée bien fatigués. Heureusement qu’on a pu reprendre des forces durant la nuit, c’est tellement agréable de dormir dans un van par -8°C (-3°C dans le van) !

Le jour d’après, nous nous sommes rendus au Lake St Clair, la partie sud de Cradle Valley où nous avons cette fois-ci, vraiment fait notre promenade de santé (mais sans grand intérêt).

Pour le dernier jour dans la région, nous avions planifié de prendre un bateau sur le Lake st Clair puis de revenir à pieds tranquillement mais nous avons demandé conseil à un Ranger et tout a basculé… Compte tenu du fait que nous avions déjà marché le long du lac Dove et de notre grande sportivité (ascension du mont Cradle), il a eu peur que l’on s’ennuie et que l’on gaspille de l’argent pour rien car l’on a appris que c’était 40$ par personne pour prendre le bateau (ils sont trop honnêtes ces Rangers…). Résultat : nous voilà partis pour l’ascension du mont Rufus : 18,5 km, 700m de grimpette ! Bien que les derniers kilomètres nous aient parus un peu longs, le trek valait vraiment le coup et nous avons rencontré notre premier ornithorynque.

 

Leave a Reply

%d bloggers like this: