Coral Bay

Les brochures commerciales décrivent Coral Bay comme une station balnéaire idyllique où l’on peut bronzer sur la plage, s’adonner au snorkeling, observer les baleines depuis un point de vue… mais tout cela n’est que mensonge ! La ville ne présente un intérêt que si l’on souhaite plonger avec des raies Manta ou des requins-baleines. Nous avons longtemps hésité à faire l’une ou l’autre de ces activités voire aucune. Notre principal problème était la météo, plutôt incertaine… Egalement une petite appréhension : Etions-nous assez bons nageurs pour se lancer dans une telle excursion ? Le coût de l’activité nous a également donné à réfléchir : Presque 400AU$ par personne, ce n’était pas négligeable. Mais la tentation a été la plus forte et nous avons choisi de partir à la rencontre des requins-baleines ! Il ne nous restait plus qu’à trouver par quelle entreprise passer et à fixer une date… Après une journée entière de sondage auprès des différentes sociétés proposant l’expédition, nous avons décidé de faire confiance à l’équipe du Ningaloo Reef Dive. Nous avions rendez-vous dès le lendemain matin…

 

7h45 : L’équipe nous fait essayer des combinaisons de plongée ainsi que des palmes

8h30 : Nous montons dans le bus, direction le port. Les membres de l’équipe se présentent : 1 skipper, 1 « chef d’équipe », 2 plongeuses et 1 plongeuse chargée d’immortaliser la journée à travers des photos et des films. Nous voilà bien entourés.

 

Le temps s’annonce plutôt bon et nous sommes particulièrement chanceux car aujourd’hui, un seul bateau est de sortie alors qu’il peut y en avoir jusqu’à 3. Moins de bateaux = Moins de touristes = Plus de possibilités de plonger !

 

9h : une fois sur le bateau, nous enfilons nos combinaisons et le chef d’équipe nous briefe sur le programme de ce début de journée.

9h30 : Nous enfilons palmes, masques et tubas et sautons dans l’eau pour nous familiariser avec le matériel. Jamais de buée dans le masque, pas une goutte d’eau dans le tuba (malgré de bonnes vagues). Quel bonheur d’avoir du matériel de pro ! L’une des plongeuses guides nage avec un bras hors de l’eau, il faut toujours suivre sa direction.

Nous effectuons cette première plongée à proximité d’une « cleaning station », une zone naturelle où les requins viennent se nettoyer les dents. Nous rencontrons alors 2 requins, l’un de passage et l’autre en train de déguster sa victime.

10h : Nous sommes prêts ! Le chef d’équipe nous briefe sur la façon de nager autour du requin-baleine et en profite pour en raconter un peu plus sur cet animal, le plus grand poisson existant, qui passe chaque année lors de sa migration dans les eaux de Coral Bay afin de se nourrir du phytoplancton. Il définit également 2 groupes car nous sommes 20 sur le bateau et seuls 10 personnes à la fois peuvent nager autour du requin-baleine.

10h30 : Pendant que nous attendons que l’avion repère un requin-baleine, nous montons sur le ponton profiter de la mer et là, une raie Manta fait un saut périlleux sous nos yeux !

10h45 : Le pilote de l’avion signale un requin-baleine situé à, à peine, quelques milles de nous.

A partir de là, tout va très vite…

Le groupe 1 se met en ligne à l’arrière du bateau et lorsque le chef d’équipe crie « go ! go ! go ! » Tout le monde saute à l’eau !

Le groupe 2 (dont nous faisons partie) suit le même processus quelques minutes après. Et une fois dans l’eau, c’est le flou total… jusqu’à ce qu’apparaisse, comme venu de nulle part, un géant des mers. Il mesure près de 7 m, pèse environ 12 tonnes et nous nageons à 3 m de lui. Après 5 minutes passées dans cet autre monde, notre guide nous fait signe de remonter sur le bateau.

 

La plongée avec les requins-baleines est très règlementée :

–          jamais plus de 10 personnes dans l’eau

–          jamais plus de 5 minutes par plongée

–          jamais plus d’1h de plongée totale par jour

 

Le requin-baleine peut parfois se montrer capricieux et retourner dans les profondeurs de l’océan. Dans ces cas-là, il faut espérer que l’avion en repère un nouveau… mais le nôtre s’est avéré très coopératif ; il est toujours resté à la surface de l’eau et a toujours nagé lentement pour que nous puissions le contempler.

Après 5 plongées, nous avons dû le laisser reprendre sa route seul mais son imposante grâce restera à jamais gravée dans nos esprits…

Comme, d’après la réglementation, nous ne pouvions plus plonger auprès des requins-baleines, après un excellent déjeuner sur le bateau, l’équipe nous a offert un petit bonus snorkeling au-dessus des coraux.

La journée s’est terminée par la remise des diplômes et une « bonne » bière bien fraîche !

Journée incroyable, équipe très professionnelle, souvenirs exceptionnels…

 

PS : une projection privée aura lieu dès notre retour dans une salle pour le moment gardée secrète. Pour vous inscrire, merci de nous communiquer vos coordonnées ainsi que le nombre de personnes qui vous accompagnera. Attention, le nombre de place est limité à 1000 personnes. Une participation forfaitaire de 4OOO AU$ sera demandée.

 

 

Ou dormir en van à Coral Bay ?

One thought on “Coral Bay

  1. Pingback: Liebster Awards |  Walk Around The World

Leave a Reply

%d bloggers like this: