Blue Mountains

Les Blue Mountains est l’un des passages incontournables du New South Wales. Pour la petite histoire, leur nom vient du reflet bleu renvoyé par les montagnes vues à distance mais il semblerait que n’importe quel objet situé à cette même distance apparaîtrait bleu (rayleigh scattering effect in video games, Seb, Jérôme, Julien, un petit commentaire ?)… Il existe de nombreux treks qui partent de différentes villes. Nous sommes allés dans 3 villes: Blackheath, Katoomba et Wentworth Falls. Depuis Sydney, nous avons fait escale à Glenbrook puis avons pris le lendemain matin la Bells Line of Road, une « scenic drive » c’est-à-dire une belle route (quand on peut se permettre de prendre son temps autant prendre les belles routes plutôt que l’autoroute). Sur le chemin nous nous sommes arrêtés dans le jardin botanique du mont Tomah qui regroupe presque toutes les espèces d’arbres et de plantes existantes. Ensuite, fortement influencés par le Lonely Planet nous avons fait escale dans une forêt humide habitée par les fougères (Cathedral of Ferns) pour effectuer une petite marche de 10 minutes. D’après le guide, cette marche est « d’une sérénité presque insupportable », seul hic, le temps a tourné à l’orage alors pour ce qui est de la sérénité, on en était loin… De plus, un homme en imperméable aux airs d’illuminé est venu nous prévenir que l’orage approchait et qu’il fallait à tout prix se réfugier. Résultat : on est parti ! Arrivés à Blackheath, nous nous sommes installés sur le parking d’où partait le trek que l’on souhaitait faire le lendemain.

Nous attaquons donc le grand canyon trek (on pourra dire qu’on a fait le grand canyon !) de bonne heure. Un panneau  en début de marche nous indique que le chemin a été rénové il y a quelques mois et ça se voit très vite ! De belles marches en pierre, des chemins dégagés… qui nous mènent jusqu’au fond du canyon jusqu’à ce que nous croisions un marcheur parti 2h avant nous qui avait fait demi-tour, il nous explique qui y a trop d’eau et qu’un passage est infranchissable. Nous continuons quand même. Arrivés à la fameuse rivière, il y a effectivement beaucoup d’eau mais après un peu de réflexion pour trouver le meilleur trajet et quelques exercices d’équilibre sur troncs d’arbres couchés nous rejoignons la terre ferme ! La suite du trek est sans difficulté et absolument magnifique !

Ensuite, nous nous rendons à Katoomba, Echo Point, l’endroit où tout bon touriste doit aller. Il y a tout ce qu’il faut : des bus de touristes par dizaines, des restos, un pseudo aborigène qui joue du deegeridoo et qui pose en échange d’une petite pièce… Tout ce qu’on déteste ! Mais on doit reconnaître que le point de vue sur les célèbres 3 sisters et le reste des Blue Mountains est absolument spectaculaire ! On passe le reste de l’après-midi à aller voir quelques points de vue sur des cascades ou sur les montagnes et bien sûr, la seule fois où l’on oublie de prendre nos ponchos imperméables, on essuie une grosse averse !

Denier jour dans les Blue Mountains, nous nous rendons à Wentworth Falls et entreprenons le trek du National Pass, suite aux conseils d’un couple de vieux baroudeurs australiens rencontrés la veille. Le trek ne passe pas en bas de la falaise ni en haut mais au milieu ! La vue est absolument incroyable mais vertigineuse…

 

One thought on “Blue Mountains

Leave a Reply

%d bloggers like this: