Ascension du mont Warning

Le mont warning c’est 1100m d’altitude, plus de 1000 marches et un trek d’environ 5 km pour accéder à son sommet.

Pour la petite histoire, il s’agit d’un ancien volcan formé il y a 23 millions d’années qui à l’origine mesurait 2 fois sa taille actuelle. Les aborigène considèrent ce mont comme sacré et s’opposent au fait que des personnes « non élues » le gravissent. Je dois avouer que nous avons été un peu égoïstes (comme tout le monde) et avons préféré choisir notre plaisir personnel au respect des croyances aborigènes (désolée :().

Le trek commence donc par quelques marches aménagées dans la forêt puis les marches laissent place à des grosses pierres et ça monte, ça monte… Parfois quelques passages dans la boue mais aucune vraies difficultés.

Tous les kilomètres, une zone est prévue pour un éventuel héliportage, voilà qui n’est pas très rassurant… quoique nous commençons à comprendre la philosophie australienne : la prudence avant tout même si cela peut paraitre excessif !

400m avant le sommet, un peu essoufflés je l’avoue, nous arrivons au passage un peu critique : la montée finale est plutôt pentue et nous devons la gravir à l’aide d’une chaine tendue sur le côté. Une fois en haut, nous ne regrettons pas tous ces efforts, la vue à 360° est splendide. Nous nous installons au sommet pour manger notre sandwich et reprenons le chemin en sens inverse (le passage avec la chaine n’est pas beaucoup plus facile en descente).

Ce trek m’a laissé quelques souvenirs : des courbatures dans les jambes le lendemain, aïe !

Pour la petite anecdote, les australiens sont de vrais sportifs pour la majorité. Lors de ce trek, nous avons croisé pas mal de locaux car on était samedi et tous (de 7 à 77 ans) le faisaient sans effort, parfois même en courant ! Il va vraiment falloir que l’on pense à se mettre au sport pour être à niveau…

 

[nggallery id=51]

 
 
 
 

Ou dormir au Mont Warning ?

Leave a Reply

%d bloggers like this: